Pour une visite virtuelle des souterrains en arêtes de poisson ?

Plusieurs articles de ce blog sont consacrés au mystérieux réseau souterrain sous les pentes de la Croix-Rousse : les arêtes de poisson.

Reconstitution 3D des arêtes de poisson. Source : Studio IMU (https://imu.universite-lyon.fr/studios-imu/studio-imu-galeri3/)

On sait que l’origine de cet important réseau souterrains en escaliers sous la colline de la Croix-Rousse remonterait à l’antiquité romaine. Des graffitis antiques sur les enduits de chaux utilisés mais aussi les datations au carbone 14 par les archéologues l’ont confirmé. Néanmoins l’utilité exacte du souterrain, sa raison d’être, demeure inconnue, tout comme son lien supposé avec d’autres souterrains s’étendant jusqu’au département de l’Ain, les Sarrazinières.

Devant l’intérêt manifeste de ce monument inédit dans le monde romain, un PCR (programme collectif de recherches) a vu le jour en 2018 regroupant des scientifiques, afin de mieux étudier et comprendre ce souterrain. Néanmoins, les recherches étant en cours, il n’y a pas pour le moment de communication auprès du grand public sur ce sujet passionnant. Or, on sait que les recherches peuvent parfois prendre du temps … Ce réseau était en effet connu depuis des dizaines d’années.

Dans le cadre du premier budget participatif de la Ville de Lyon, le public a eu la possibilité au 1er semestre 2022 de proposer des idées soumises au vote des citoyens.

Parmi les 217 projets ayant rempli les critères d’admission et soumises actuellement au vote, il figure l’idée de réaliser une exposition et une visite virtuelle de ce mystérieux réseau. A ce stade, il ne s’agit que d’une idée de faire : nous ne savons pas qu’elle forme le projet prendrait exactement. A charge pour la Ville de Lyon de le mettre en œuvre si l’idée remporte le vote.

L’esprit de cette proposition d’exposition et visite virtuelle est relativement simple, il s’agit de pouvoir faire découvrir au plus grand nombre ce fabuleux souterrain. Si le sujet vous intéresse, c’est donc le moment de voter sur la plate forme ! (création d’un compte nécessaire). Attention, le délai de vote est relativement court (fin des votes : 4 décembre 2022 !!! ).

Le Plan Scénographique de Lyon en ligne

Il y a quelques temps l’auteur du site http://www.renlyon.org/ m’a transmis les coordonnées de son site. Fort intéressé par ce projet, je m’étais promis de consacrer quelques lignes de présentation à propos de ce bel outil de visualisation cartographique, permettant de parcourir la plus célèbre des vues historiques de Lyon en vue cavalière, le Plan Scénographique de Lyon.

Continuer la lecture

Les arêtes de poisson, mystérieux souterrains, sur France Culture

Le 13 février 2018, l’émission La Fabrique de l’Histoire d’Emmanuel Laurentin consacrait son sujet aux arêtes de poisson lyonnaises, ce mystérieux réseau souterrain qu’on ne présente plus à Lyon.

Continuer la lecture

L’énigme des arêtes de poisson

En 2011, l’auteur lyonnais Walid Nazim publie un livre très documenté « l’énigme des arêtes de poisson » (350 pages). Jusqu’à cette date, ces mystérieux réseaux souterrains passaient relativement inaperçus auprès du grand public. Seuls les services métropolitains chargés de l’entretien de ces galeries souterraines découvertes dans les années 1960, quelques cataphiles et, à partir des années 2000, les archéologues s’y intéressaient.

Continuer la lecture

L’aqueduc romain de la Brévenne à Ecully : le pont-siphon du ruisseau des Planches

Des vestiges de l’aqueduc de la Brévenne sont facilement visibles au fond du parking de la clinique du Val d’Ouest, entre Ecully et Tassin la demi Lune. Deux panneaux pédagogiques y sont également installés.

Le franchissement du profond vallon des Planches a en effet nécessité la construction d’un pont siphon par les Romains supportant des conduites en tuyau de plomb sous pression d’une longueur de 3500 mètres. A la traversée du ruisseau, ce pont était long de 250 mètres et haut de 22 mètres. Sa largeur de 6, 20 mètres permettait de porter en parallèle, côte à côte, douze tuyaux de plomb.

Continuer la lecture

Aqueduc romain du Gier : une sélection de vidéos en ligne pour les passionnés !

Depuis le récent Loto du patrimoine, l’aqueduc du Gier a gagné en notoriété auprès du grand public, et de nombreuses vidéos sont disponibles en ligne. Voici une petite sélection pour les passionnés de cet ouvrage d’adduction d’eau presque bimillénaire !

Continuer la lecture

Trabouler par Fachri Maulana : un roman graphique sur les traboules lyonnaises

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est traboule-206x300.jpg.

Au tout début d’année 2021, les Éditions Libel ont sorti un livre original traitant des traboules lyonnaises.

L’auteur et illustrateur est Fachri Maulana, originaire d’Indonésie et étudiant à l’école d’arts graphiques Émile Cohl. Fachri Maulana a choisi de traiter ici la découverte des traboules sous la forme d’un roman graphique, le temps d’un été resté à Lyon.

Continuer la lecture

Un week-end à Lyon ? Préparer son séjour et visiter Lyon !

Voici une petite sélection de sites sur le web pour préparer son séjour à Lyon, le temps d’un week-end ou de quelques jours supplémentaires. Tous contiennent les informations pratiques indispensables à un séjour réussi. Besoins d’idées supplémentaires concernant les endroits incontournables à visiter au plan de l’architecture et du patrimoine à Lyon ? C’est ici, sur la page spécialement consacrée à cet effet.

Continuer la lecture

Les enquêtes lyonnaises de Sherlock Holmes et Edmond Luciole.

L’affaire des colonels.

J’ai récemment eu l’occasion de lire ce roman policier historique écrit par Eric Larrey (365 pages, paru en 2019).

Eric Larrey nous propose un efficace roman policier aux accents d’espionnage à mi-chemin entre les livres de Ken Follett ou de Steve Berry. L’action prend forme dans le cadre historique du Lyon des années 1870. A la suite de plusieurs morts suspectes d’officiers haut-gradés de la place militaire Lyonnaise, deux jeunes enquêteurs, Edmond Luciole et son jeune cousin britannique Sherlock Holmes (alors en villégiature lyonnaise) mènent l’enquête.

Continuer la lecture

Léonard de Vinci à Lyon : le lion automate

Ce bref article évoque un épisode peu développé des voyages de Léonard de Vinci : son passage supposé à Lyon associé à une de ses inventions aujourd’hui perdue : le lion automate.

Il y a pratiquement cinq siècles, en 1515, Léonard de Vinci avait mis au point un lion mécanique extraordinaire pour amuser et impressionner le roi de France, François Ier. Cette invention s’apparentant selon toute vraisemblance à un robot ne nous est malheureusement pas parvenue. Cet automate avait été pensé dans le contexte des fêtes de cours de la Renaissance : un élément de spectacle original, raffiné et coûteux.

Continuer la lecture